Château Marquis d’Alesme

Découverte du Château Marquis d’Alesme, 3éme Grand Cru Classé en 1855.

Troisième Grand Cru Classé en 1855, le Château Marquis d’Alesme a ouvert ses portes au public au mois de mai 2017.
Chronologie du château Marquis d’Alesme :
1585 : Création du domaine par François d’Alesme, écuyer et conseiller du roi Henri III au Parlement de Bordeaux.
1616 : Les vignes font leur apparition, le cru est pour la première fois enregistré.
1810 : Jean Bekker-Teerlink, négociant néerlandais, acquiert le domaine en 1810. Il germanise son nom en « Becker » et l’accole au nom de la propriété, donnant naissance à Marquis d’Alesme-Becker.
1855 : Le Château Marquis d’Alesme-Becker, alors propriétaire de la famille Sznajderski, est classé 3éme Grand Cru Classé. Ce classement a été publié le 18 avril 1855 à la demande de l’Empereur Napoléon III en vue de l’Exposition Universelle de Paris de 1855.
1859 : Le château de style Louis XIII voit le jour sur le domaine.
1889 : A la mort de M. Sznajderski, son gendre Arthur de Gassowski, peintre naturaliste amoureux du sud-ouest, reprend le domaine.
1919 : Le domaine devient la propriété du comte Jean-Jules Théophile Chaix-d’Est-Ange, célèbre avocat et propriétaire du Château Lascombes. A sa mort, son fils adoptif revend la propriété au négociant écossais W.H. Chaplin & Co Ltd, propriétaire du Château Malescot Saint-Exupéry.
1938 : Edmond Ritz, ingénieur des Mines alsacien rachète le domaine. Son petit-fils, Jean-Claude Zuger, prend sa suite à la tête du domaine en 1979 et fait bâtir de nouveaux chais d’une capacité de 250 barriques.
2006 : L’industriel français, Hubert Perrodo, fondateur du groupe pétrolier Perenco et propriétaire du Château Labégorce, rachète le domaine et laisse la maison à la famille Ritz-Zuger. Une grande restructuration du vignoble est alors enclenchée.
2008 : Nathalie Perrodo-Samani prend la suite de son père à la tête des Vignobles Labégorce dont fait partie Marquis d’Alesme et insuffle une dynamique novatrice et contemporaine à la propriété.
2013 : Un chantier pharaonique voit le jour. La propriété est réinventée : un nouveau cuvier, de nouveaux chais, un pavillon privé, un hameau d’accueil dédié aux amateurs avertis ainsi qu’une collection de jardins voient le jour.
2015 : Les travaux du projet Marquis d’Alesme prennent fin.
Et maintenant, on se retrouve dans le vignoble avec BordeauxSoYou ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *